Tourmentes – Tome 3 – Un forban au grand cœur – Darlene Marshall

Quand le capitaine Robert St Armand ne sillonne pas les mers, il mène une joyeuse vie de célibataire. C’est dans une taverne de Saint-Martin que le débusque Lydia Burke, une jeune femme accompagnée d’une gamine de huit ans. Elle lui annonce qu’il s’agit de sa fille. Sa mère est morte, il doit désormais s’en occuper. Robert panique. Il ne connaît rien aux enfants, et il doit rentrer à Londres de toute urgence. Il ne pourra jamais s’en sortir seul ! Qu’à cela ne tienne, il enlève Lydia et l’emmène à bord de son navire qui cingle bientôt vers l’Angleterre. La prude gouvernante l’aidera, de gré ou de force. Et avec un peu de chance, il mettra à profit le temps de la traversée pour lui apprendre le plaisir…

Comme j’ai apprécié les deux premiers roman de la série « Tourmentes », j’ai directement enchaîné sur le tome 3 car le capitaine Robert St Armand, qui était présenté dans le tome 2, m’avait interpellé et j’étais curieuse d’en apprendre plus sur ce capitaine pirate à tendance canaille. J’ai trouvé cette lecture « passe temps » alors, il y avait du bon et du moins bon dans le roman, bref, je l’ai trouvé inégal et parfois un peu long même si les ellipses temporelles sont relativement nombreuses. C’est un peu dommage car j’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes, et là, j’ai l’impression que l’autrice s’est un peu pris les pieds dans le tapis 😆

Comme je le pressentais dans le tome précédent, j’ai beaucoup aimé le personnage de St Armand, à la fois canaille, redoutable et impitoyable. Je trouve, néanmoins, un peu gros la ficelle scénaristique de lui filer une gosse dans les pattes dès le début du livre et surtout que St Armand accepte sans broncher de se la trimballer sur son navire. Il était au lupanar, on lui annonce qu’il a une fille et il dit « OK ». Il se retrouve direct avec une fibre paternelle très exacerbée pour un pirate redouté dans les mers des Caraïbes, il lui lit des histoires de pirates avant de dormir, c’est trop mignon. Après, il reste un pirate et sa fille doit savoir se défendre alors il lui apprend à se battre avec un couteau car il est conscient que ce n’est pas un monde de Bisounours qui attend Mathilde et il veut lui donner toutes les clés pour survivre dans le monde. Après, le binôme père-fille fonctionne tellement bien que je peux passer outre cette grosse ficelle 😀 Et puis Mathilde est trop mignonne, les enfants s’adaptent très bien et de voyager sur un bateau pirate met en exergue l’imagination.

A contrario, je n’ai pas adhéré au personnage de Lydia, je ne sais pas vraiment pourquoi mais elle m’a laissée insensible. Peut-être que je l’ai trouvé un peu trop bipolaire… L’écart est trop grand entre la Lydia « gouvernante » et la Lydia « amante ». J’ai parfois eu l’impression qu’il s’agissait de 2 personnages différentes tellement les traits de caractères développés me semblaient trop éloignés. Et de facto, j’ai eu du mal avec le couple qu’elle forme avec St Armand. Alors oui, ils se redécouvrent eux-mêmes au contact de l’autre mais, pour moi, ça manquait cruellement de la petite étincelle. Par contre, la relation qu’elle développe avec Mathilde est touchante. Mathilde est définitivement le lien entre Lydia et Robert, sans elle, il n’y aurait pas grand chose… Enfin, si, quelques joutes verbales…

Comme pour les précédents romans, on échappe pas au huis-clos sur le navire… Je l’ai trouvé moins oppressant que pour le tome 1, grâce notamment à des personnages secondaires plus développés et plus attachants. Le retour en Angleterre n’est pas vraiment surprenant, tant je me doutais du passé de Robert. La note sympathique aura été l’apparition d’Alexander et de Daphnée… Bref, ce retour reste très convenu, à part le fait que Robert devient lui aussi bipolaire et bizarrement, il devient moins intéressant à partir de ce moment là.

C’est pour moi le moins bon de la série, dommage, parce qu’il y avait du potentiel et finalement la mayonnaise n’a pas pris de mon côté.

Note : 2.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s