The Merriwell Sisters – Tome 1 – Fiancés d’un jour, fiancés toujours | Virginia Heath

Harcelé par sa marieuse de mère, Hugh Standish a une idée de génie pour avoir la paix : il s’invente une fiancée. Une véritable perle, qui a pris vie dans ses lettres à travers des anecdotes nées de son imagination. Cette comédie épistolaire dure depuis deux ans, et pendant ce temps Hugh mène une joyeuse vie de patachon. Mais, catastrophe, sa mère lui annonce qu’elle débarque à Londres pour l’aider à organiser son mariage ! Impossible de lui avouer qu’il a menti. Hugh n’a pas le choix, il doit trouver une jeune fille pour jouer le rôle de sa chère et tendre. C’est ainsi que Minerva Merriwell, une ravissante artiste rencontrée dans la rue, entre en scène…

Ma dernière plongée dans la collection Regency des éditions J’ai lu commençait à dater, il était grand temps pour moi de remédier immédiatement à cette aberration 😆 J’aurais pu lire le tome 2 des Rebelles d’Oxford qui trainent dans ma PAL depuis sa sortie, mais j’ai finalement choisi le premier volume de la série The Merriwell Sisters de Virginia Heath dont le résumé me plaisait beaucoup, un gros mensonge qui prend forcément des proportions démesurées, une fausse fiancée, cela promettait des situations ubuesques et drôles. Alors ? Alors ?

Lire la suite »

Les Wilde – Tome 7 – La provocatrice – Eloisa James

Très attaché au respect des convenances, Thaddeus Shaw est choqué par le comportement de lady Joan Wilde. Puisqu’on la soupçonne d’être une bâtarde, elle a décidé de ne plus se soucier de sa réputation. Passionnée de théâtre, elle veut même monter sur scène habillée en homme ! Lorsque Thaddeus apprend qu’elle compte rejoindre une troupe de comédiens ambulants, son sang ne fait qu’un tour. Impossible de la laisser se déshonorer. Il lui propose un marché : il assurera sa protection lors d’une unique représentation, puis elle épousera le gentleman qu’il lui désignera. Qui, du rabat-joie ou de l’intrépide, aura le dernier mot ?

Eloisa James fait partie des premières autrices que j’ai lu quand je suis retombée dans la marmite de la romance historique avec sa série Il était une fois que j’avais apprécié même si les tomes sont assez inégaux. J’ai commencé la lecture des Wilde en décembre 2021 mais je n’ai pas pris le temps de chroniquer les tomes 😅 Je voulais faire un article global et puis j’ai oublié 🙆‍♀️ En fait, j’avais la flemme mais il faut pas le dire trop fort 😁

Lire la suite »

Les Fripouilles – Tome 1 – Le Défi de Sophia – Renee Ann Miller

On ne se méfie jamais assez d’une femme contrariée. A fortiori quand il s’agit d’une ancienne maîtresse un peu dérangée. Pour l’avoir oublié, Hayden Milton, comte de Westfield, a reçu une balle dans la cuisse, ce qui, évidemment, n’a pas amélioré son caractère. Cloué au lit, il terrorise ses garde-malades qui démissionnent les uns après les autres. Jusqu’à l’arrivée de Sophia Camden. La jeune infirmière, aussi consciencieuse que têtue, lui annonce que rien ne l’empêchera de remplir sa mission. Hayden lui réplique : « Ma belle, je vais vous mener la vie tellement dure que vous ne tiendrez pas dix jours ! »

Pour gagner son pari, il est décidé à ne rien lui épargner. Mais la jolie brune a de la ressource…

Après la lecture de la trilogie de Pierre Pevel, Les Lames du Cardinal, retour à de la romance historique… Ma PAL « romance historique » est tellement démentielle que je ne savais pas vraiment quel roman choisir et finalement, mon choix s’est porté sur une romance de Renee Ann Miller, que je ne connaissais pas, le résumé m’intriguait grandement. Le problème avec les résumés qui m’intriguent, c’est qu’en général je trouve l’intérêt du livre inversement proportionnel à celui du résumé 😅 Autant le dire tout de suite, ce roman ne m’a pas vraiment séduite. Beaucoup de développements étaient très convenus et sans réelles surprises.

Lire la suite »

L’Héritage du Duc – Tome 1 – Le Visiteur du soir – Madeline Hunter

Le duc de Hollinburgh a trouvé la mort en chutant du toit de son manoir. L’aurait-on poussé ? Son neveu Chase est dubitatif, d’autant que le duc a légué une fortune à une illustre inconnue. Cette Minerva Hepplewhite est décidément louche. Elle utilise un nom d’emprunt et se fait passer pour célibataire alors qu’elle est veuve. En prime, elle est soupçonnée d’avoir assassiné son défunt mari ! Aurait-elle récidivé avec Hollinburgh ? Bien décidé à la démasquer, Chase va vite découvrir que le principal obstacle à son enquête est la passion dévorante que la belle intrigante lui inspire…

Vous commencez à me connaître, je suis faible devant une couverture Aventures & Passions 😅 La tentation est vraiment trop forte, je finis toujours par craquer… Je n’ai dramatiquement aucune volonté 😂 Donc, c’est fois, je me lance dans la lecture d’une nouvelle série « L’héritage du Duc » d’une autrice, Madeline Hunter, que je connais pas encore. Le résumé ne me tentait pas vraiment et finalement, je me suis laissée tenter. Après la lecture, je trouve que c’est un bon roman même s’il reste très classique dans sa construction, l’intrigue est simple mais elle est cohérente.

Lire la suite »

Jeunes filles en fleurs – Tome 4 – Séduction – Laura Lee Guhrke

« Une intrigue inepte… Une comédie aussi distrayante qu’une visite chez le dentiste ! » Le comte d’Avermore enrage à la lecture de l’article consacré à sa dernière pièce. Lui, le cocaïnomane repenti, sait pourtant que ses vices ont tué son inspiration et qu’il est un auteur fini. N’empêche, être traité en ces termes, c’est intolérable. Cet écrivaillon qui se permet de l’éreinter dans la Gazette et qui signe du nom de « George Lindsay » va s’en repentir. Mais le comte ignore que, sous ce pseudonyme, se cache Daisy Merrick, une journaliste débutante qui n’a pas fini de le surprendre.

Alors que je pensais alterner mes types de lecture, je suis tombée dans le piège très classique « puisque tu as toute la série autant la lire d’un coup » 😆 Je n’ai aucune volonté 😅 Je me suis retrouvée comme Monwgli face à Kaa…

Après Et il l’embrassa, L’héritière et Désirs Secrets, où Laura Lee Guhrke nous proposait des héroïnes travaillant et financièrement indépendante, ce dernier tome n’échappe pas à la règle même si la carrière de Daisy n’est pas aussi florissante au début du livre. Il faut dire que Daisy a son petit caractère et que cela lui joue bien souvent des tours au grand désespoir de Lucy, sa grande sœur. Dans l’ensemble, j’ai bien aimé la lecture de ce dernier, il y a certes des points qui m’ont un peu embêtés mais, là, c’est purement un ressenti 🙃

Lire la suite »