Les Wilde – Tome 7 – La provocatrice – Eloisa James

Très attaché au respect des convenances, Thaddeus Shaw est choqué par le comportement de lady Joan Wilde. Puisqu’on la soupçonne d’être une bâtarde, elle a décidé de ne plus se soucier de sa réputation. Passionnée de théâtre, elle veut même monter sur scène habillée en homme ! Lorsque Thaddeus apprend qu’elle compte rejoindre une troupe de comédiens ambulants, son sang ne fait qu’un tour. Impossible de la laisser se déshonorer. Il lui propose un marché : il assurera sa protection lors d’une unique représentation, puis elle épousera le gentleman qu’il lui désignera. Qui, du rabat-joie ou de l’intrépide, aura le dernier mot ?

Eloisa James fait partie des premières autrices que j’ai lu quand je suis retombée dans la marmite de la romance historique avec sa série Il était une fois que j’avais apprécié même si les tomes sont assez inégaux. J’ai commencé la lecture des Wilde en décembre 2021 mais je n’ai pas pris le temps de chroniquer les tomes 😅 Je voulais faire un article global et puis j’ai oublié 🙆‍♀️ En fait, j’avais la flemme mais il faut pas le dire trop fort 😁

Lire la suite »

Des roses pour le dire -Jacquie D’Alessandro

Alors qu’il se rend à son pavillon de chasse pour y prendre quelques jours de repos, Stephen Barrett tombe dans un traquenard. Grièvement blessé, il parvient à échapper à ses agresseurs mais, perdu dans l’obscurité de la forêt, il est désarçonné de son cheval et s’évanouit. A son réveil, il découvre à son chevet une ravissante jeune femme, Hayley Albright, et fait la connaissance de son entourage : quatre frères et sœurs indisciplinés, une vieille tante et trois vieux marins.

Troublé par la beauté de Hayley, Stephen, huitième marquis de Glenfield, préfère dissimuler son identité…

J’ai une tonne de romans en retard dans ma PAL et je choisi de lire un roman qui n’était pas dans ma PAL… Tout va bien 🤣 Je me suis donc lancée dans la lecture du romans Des roses pour le dire de Jacquie D’Alessandro, je ne connaissais pas cette autrice et je dois dire que j’ai beaucoup aimé sa plume, j’ai passé un agréable moment lecture. Le roman est à la fois drôle, romantique avec un pincée de mystère.

Lire la suite »

Il était une fois – Tome 5 – La jeune fille à la tour – Eloisa James

De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leur promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais, contre toute attente, la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s’isole dans la plus haute chambre du château de Craigievar. Et Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le coeur et le corps de la Belle de la Tour… sa duchesse

Cinquième et dernier tome de la série Il était une fois de Eloisa James propose une relecture du conte Raiponce. Je dois avouer que le résumé me tentait beaucoup et qu’il me promettait un chouette moment de lecture mais que nenni !! Bon, pour être tout à fait honnête, ma lecture n’a pas été désagréable mais plusieurs points m’ont chagriné mais il y en a aussi que j’ai trouvé sympa. Donc, en gros, j’ai trouvé le roman inégal dans sa construction et son développement.

Lire la suite »

Il était une fois – Tome 4 – Une si vilaine duchesse – Eloisa James

— Vous êtes fou, père ! Theodora est comme ma soeur ! — Peu importe. Tu l’épouseras. Suite à de mauvais placements, le duc d’Ashbrook a « emprunté » sur la dot de sa filleule des fonds qu’il est incapable de rembourser. Il encourt la prison, à moins que son fils ne se dévoue pour épouser ce laideron. Afin d’éviter le scandale, James est bien obligé de se soumettre… et découvre chez sa jeune épouse une sensualité inattendue. Mais Theodora apprend les véritables raisons de leur union et le chasse du domaine. Sept ans plus tard, James revient et réalise avec stupeur que le vilain petit canard s’est transformé en cygne…

Pour ce pénultième tome, Eloisa James nous propose une relecture du conte Le vilain petit canard de Hans Christian Andersen. J’ai apprécié la lecture de ce 4ème tome même si tout n’est pas parfait, j’ai beaucoup aimé Theodora au caractère bien trempé qui se forge une carapace en plume de cygne pour survivre dans ce monde où l’apparence est aussi importante que la richesse. Bref, il ne faut pas se fier aux apparences car elles sont souvent bien trompeuses et James va en faire l’expérience.

Lire la suite »

Il était une fois – Tome 3 – La princesse au petit pois – Eloisa James

Par une nuit d’orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s’empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s’embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé sa duchesse ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? À la sœur d’Olivia, très précisément ?

Je m’attaque au 3ème tome de la série Il était une fois et comme le titre l’indique clairement, Eloisa James revisite le conte éponyme de Hans Christian Andersen. Honnêtement, la lecture du résumé ne m’a pas vraiment intrigué et je n’attendais pas grand chose de ce tome. Et finalement, j’ai aimé la lecture de ce 3ème tome, je l’ai trouvé et j’ai passé un excellent moment. J’avoue que j’ai beaucoup aimé le personnage d’Olivia et son caractère bien trempé, tout comme j’ai apprécié Quin et son esprit analytique qui se retrouve quelque peu bousculé. En fait, j’ai aimé l’ensemble de la galerie des personnages présentés.

Lire la suite »