L’Effet coccinelle – Yann Bécu

Le lancement de l’Homo Sapiens, c’était une idée pourrie. Génétiquement trop instable. Le service Créa avait prévenu dès le début. Ils préféraient de loin le projet Bonobo. Question score de paix, une vraie promenade ! Bonobo Sapiens, ça aurait signifié la résolution du moindre conflit par le sexe… Chantier pépère, en somme.
Tu parles ! Les boss du 33e étage n’avaient rien voulu entendre. L’Homo Sapiens c’était parfait pour eux : audacieux, vendeur, et tellement sexy sur le papier.
Sur le papier, peut-être, mais sur le Terrain…
Parce que nous autres on est les techniciens, les larbins de la création… « Les Boueux », comme ils disent en haut lieu. Siècle après siècle on patauge dans ces eaux crapoteuses. Et chaque fois qu’on prend possession d’un corps ici-bas, on en paie le prix : coups de chaud, coups de froid, coups de pompe, coups de blues, coups de foudre, toute la chimie humaine s’impose à nous… Alors forcément, il arrive qu’on gaffe.
Or notre récente bourde risque de coûter cher. Si on ne la rattrape pas très vite, l’humanité va droit dans le mur…
Adieu, triple A.
Adieu, Homo Sapiens.
Et bonjour les sanctions.

Intriguée par le titre et surtout par le résumé du roman, je me suis plongée dans la lecture de L’effet coccinelle de Yann Bécu, je ne savais absolument pas à quoi m’attendre et je dois dire que je n’ai pas été déçue par ma lecture. C’est totalement barré de la première à la dernière page tout en proposant une satire sociale bien ciselée. Le plus compliqué pour moi va être de parler du livre sans trop parler du livre que je classe dans la catégorie OVNI littéraire, clairement un livre qui ne plaira pas à tout le monde, vous êtes prévenus 😆

Lire la suite »

Tè Mawon – Michael Roch [Abandon]

Alors que l’Europe est le jouet des extrêmes droites, les Canétasunis victimes de pandémies, et l’Asie du Sud affaiblie par les sécheresses, Lanvil a su devenir un modèle international. La mégalopole caribéenne ne cesse de s’élever vers le ciel, démocratie triomphante, vitrine des diversités culturelles, accueillant les migrants de toutes les zones.
Cependant cette modernité, tissée de nouvelles technologies et constellée d’écrans, se paie au prix fort, c’est pourquoi les laisséspour- compte d’anba veulent en découdre. Pat et ses frères mawon ont certes posé les fondations de cette ville, mais ils veulent désormais retrouver la terre de leurs ancêtres ensevelie quelque part sous Lanvil et faire revivre le Tout-Monde ; pour cela, il faudra faire tomber les murs entre l’anba et l’anwo, et renverser cette société de privilèges.
En trois jours et trois nuits, les trajectoires des protagonistes vont se croiser, se heurter pour tenter de faire advenir quelque chose d’autre.
Leurs noms sont à eux seuls des programmes, ou des poèmes : Joe et Patson, compagnons d’infortune qui enchaînent les galères, Pat et ses solda, l’exemplaire président Kossoré et les soeurs ennemies Sézé, ses enquêtrices, la prophétesse Man Pitak, et Papiyon le désorganiqué.

Sélection Prix Utopiales 2022

Toujours dans ma lecture de la sélection Prix Utopiales 2022, mon choix s’est porté sur le roman de Michal Roch, Té Mawon. Et autant le dire tout de suite, c’était le roman de la sélection qui me tentait le moins, mais ce n’est pas une raison, je ne suis pas à l’abri d’une bonne surprise. J’ai commencé ma lecture, j’ai persévéré, mais la mayonnaise n’a pas pris et j’ai fini par abandonné ma lecture, pour mon plus grand regret 😶

Lire la suite »

Les Oubliés de l’Amas – Floriane Soulas

L’humanité a colonisé tout le système solaire et veut étendre son exploration au reste de la galaxie. Cependant, une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris. Sur cette ceinture de déchet entourant Jupiter s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée sur l’amas, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs. Mais, sérieuse et solitaire, Kat détone au milieu de ceux qui sont venus se faire oublier de la justice galactique et qui ont fini par oublier comment repartir de cet enfer flottant. Elle poursuit un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver un frère disparu…

Sélection Prix Utopiales 2022

J’étais hésitante concernant le deuxième roman que j’allais lire issu de la sélection Prix Utopiales 2022, mon choix s’est finalement porté sur Les Oubliés de l’Amas de Floriane Soulas, un gros pavé de plus de 600 pages qui me laisse un sentiment assez mitigé du début jusqu’à la fin. Je sais que je n’ai pas l’habitude de lire de la pure SF mais j’ai eu du mal à me laisser porter par l’histoire puisque je trouvais qu’elle partait un peu trop dans tous les sens. Certains développement me semblaient soit trop longs soit inutiles, je pense que le livre aurait gagné en nervosité avec 200 pages de moins. L’autrice nous propose donc une plongée dans une décharge de vaisseaux spatiaux où Kat recherche désespérément son frère qui a disparu sans laisser de traces.

Lire la suite »