Miss Rabat-Joie – Tome 1 – Du côté des macarons – Florence Dalbes Gleyzes

Madame, Monsieur, Je m’appelle Julie Julot, j’ai presque quatorze ans, je suis bouddhiste et végétarienne. Ne vous laissez pas abuser par mon jeune âge, vous avez entre les mains LE livre de l’année. Vous constaterez qu’il est fort bien écrit, très, très drôle (bien plus que certains, à mon avis) et très intéressant, en toute humilité (j’en manquerais un peu, selon mamie). Vous y trouverez une histoire d’amour, qui ne me concerne pas, fort heureusement, des drames qui me touchent, malheureusement, des batailles presque sanglantes, de la magie, de l’amitié (avec des filles portant des prénoms suspects), des proverbes intergalactiques, des personnages un peu louches et des adultes pas toujours très conciliants (ce doit être l’âge qui veut ça) avec des métiers pas très sains (je pense à mes parents). Au départ, je ne voulais rien raconter de particulier, si ce n’est ma vie, mais j’ai réussi à me fabriquer une ennemie, La Pintade, et deux buts : obtenir des repas végétariens à la cantine du collège et écrire ce livre que vous avez entre les mains. Vous comprenez bien que l’ennemie a tout fait pour empêcher la réalisation d’un des deux buts, mais je suis très tenace et je suis bien décidée à obtenir ce que je veux. C’est INDISPENSABLE… Surtout que je dois quitter le collège, qui est une perte évidente de temps, pour devenir un être parfait. Je ne compte pas m’arrêter à ce premier tome intitulé Du côté des Macarons, j’ai déjà entamé le second. Je suis sûre que vous mourrez d’envie de me lire. Nous négocierons ensuite les termes de mon contrat. Cordialement, Julie Julot. En mode Greta Thunberg, Julie Julot compte bien changer les mentalités de ceux qui l’entourent.

De temps en temps, je regarde ce que Kobo propose en livres gratuits, cela permet de découvrir des auteurs/autrices et cela permet également de lire des romans vers lesquels je ne me serais absolument pas dirigée. Je reconnais aussi que c’est un double tranchant puisque la majorité des livres proposés font partis d’une série/cycle et si ça me plait, je vais très probablement me procurer la suite 😅
J’avais envie d’une lecture légère, zou, je vais voir rayon jeunesse et je suis tombée sur le premier tome de Miss Rabat-Joie, un roman de Florence Dalbes Gleyzes qui semblait sympa… Je n’ai pas lu le moindre avis avant de me lancer dans ma lecture, c’est donc un saut dans l’inconnu qui m’attend 😀

Lire la suite »

Prospérine Virgule-Point et la phrase sans fin – Laure Dargelos

Demi-Mot aurait pu être un village ordinaire, s’il n’était pas bâti à la limite du Texte. Jour après jour, les habitants polissent et astiquent les lettres ; ils entretiennent ces milliers de caractères qui, sans leur concours, se seraient déjà effondrés. Chez les Virgule-Point, l’aînée de la fratrie a choisi une voie bien différente : fleuriste ! Elle préfère bichonner des Trompettes à pétales plutôt que de faire prospérer l’empire des points et des virgules. Mais un événement inexplicable ne tarde pas à l’entraîner dans une spirale qui la dépasse.⁣

Et si l’avenir du village était en jeu ? Et si tout était lié à la Phrase sans fin, cette mystérieuse phrase laissée en suspens par l’Auteur ? ⁣

Le roman Prospérine Virgule-Point et la phrase sans fin de Laure Dargelos fait parti de la sélection finale du PLIB 2022. Ce qui explique pourquoi je voyais tant de critiques passer sur les différents blogs littéraires que je suis 🙂 Intriguée par le résumé, Prospérine a donc rejoint ma PAL et le roman m’intriguait tellement que je ne n’ai pas attendu pour le lire. Je ne connaissais pas cette autrice, cela faisait un moment que je ne suivais plus les sorties littéraires, je m’y suis remise avec l’achat de ma liseuse et l’ouverture de ce modeste blog qui aura eu le bénéfique effet de me remettre sérieusement à la lecture. Je plonge donc avec plaisir dans l’univers imaginé par Laure Dargelos et quel univers !!!

Lire la suite »

Kiki la Petite Sorcière – Tome 2 – Les Racines de la magie – Eiko Kadono

Cela fait maintenant un an que Kiki a commencé une nouvelle vie.

La – plus si petite ! – sorcière coursière est désormais une véritable célébrité. Mais cette popularité sans précédent n’a pas que des avantages : Kiki est débordée par des commandes toujours plus périlleuses tandis que ses amis, Jiji et Tombo, semblent lui échapper de plus en plus. Alors que le doute germe dans son esprit, la jeune sorcière en vient même à remettre en question son service de livraison…

Cela fait déjà un petit moment que j’ai lu le 1er tome des aventures de Kiki la Petite Sorcière de Eiko Kadono et ce fut, pour moi, une chouette lecture doudou mais sans réelle surprise puisque l’adaptation de Hayao Miyazaki est plutôt fidèle. Le tome 2 trainait tranquillement dans ma PAL et il y restait car il y avait toujours un livre qui passait devant lui 😅 J’ai enfin pris le temps de lire en ce début de mois de juillet.

Lire la suite »

Jack et la grande aventure du Cochon de Noël – J.K. Rowling

Jack est très attaché à son cochon en peluche de petit garçon. Ils ont tout vécu ensemble, les bons comme les mauvais moments. Jusqu’à cette veille de Noël où arrive la catastrophe : le cochon est perdu ! Mais la nuit de Noël n’est pas une nuit comme les autres : c’est celle des miracles et des causes perdues, où même les jouets peuvent prendre vie. Alors, Jack et le Cochon de Noël – une peluche de remplacement un peu agaçante – embarquent pour une aventure magique et périlleuse au pays des Choses perdues.

Jusqu’où iront-ils pour sauver le meilleur ami que Jack ait jamais eu ?

Je ne pensais pas retrouver J.K. Rowling aussi rapidement avec un livre jeunesse après la sortie de L’Ickabog sorti il y a à peine 1 an 🙂 Je ne me suis pas jetée dessus à sa sortie comme j’ai pu le faire avec les 3 derniers tomes d’Harry Potter mais j’ai néanmoins rapidement craqué et le roman s’est sournoisement glissé sur ma Kobo 🤭 Une nouvelle fois, il s’agit d’une histoire ressortie des cartons grâce ou à cause (rayer mention inutile) de la pandémie actuelle. J.K. Rowling avait toujours voulu écrire un conte de Noël et la première ébauche date de 2012, elle s’est inspirée du cochon que son fils possédait quand il était bébé, et elle a complété l’écriture en 2020. J.K. Rowling possède un sacré talent de conteuse que j’ai trouvé encore plus marqué dans ce roman, il semblerait qu’elle a écrit le roman en gardant à l’esprit la lecture à voix haute. Et effectivement, la construction du roman est parfaite pour une lecture à voix haute, genre l’histoire du soir avant le coucher 😀

Lire la suite »

La Cité des Brumes Oubliées – Sachiko Kashiwaba

Partie seule dans un lieu reculé pour les vacances, Lina se perd dans un épais brouillard. Lorsque la brume se dissipe enfin, la jeune fille découvre au cœur de celle-ci un village inconnu… peuplé de personnages mystérieux et hauts en couleur.
Coincée dans la pension d’une vieille mégère à la tête bien trop grosse, Lina va alors devoir travailler dans des boutiques plus extravagantes les unes que les autres pour regagner sa liberté au cours d’un voyage d’apprentissage rythmé par des rencontres inoubliables.

Quand les éditions Ynnis ont annoncé la sortie du roman « La Cité des Brumes Oubliées » de Sachiko Kashiwaba, j’ai été fortement intriguée car j’ignorais tout simplement que Hayao Miyazaki s’était inspiré d’un livre pour son cultissime « Le Voyage de Chihiro ». Ce roman jeunesse est paru au Japon en 1975 sous le titre Kirino mukono fushigina machi (littéralement, Le mystérieux village voilé dans la brume) et c’est le tout premier roman de cette autrice. En me renseignant un peu plus, Hayao Miyazaki souhaitait adapter ce livre depuis un moment et la romancière a refusé deux projets avant de valider celui qui deviendra le plus succès du Studio Ghibli. Alors, je me suis ruée dans ma librairie à la sortie pour me le procurer, la curiosité était trop forte 😄 Commençons par le commencement, le livre est très court, environ 140 pages… C’est un roman jeunesse mais j’ai trouvé cela vraiment court et rapide à lire, je pense avoir mis entre 1h30 et 2h. L’avantage avec un livre aussi court, c’est que l’autrice ne se perd pas dans des descriptions inutiles et va directement à l’essentiel.

Lire la suite »