Premières lignes #03

Cela fait un moment que je vois passer ce RDV sans oser le reprendre, alors j’ose 😆 Initié par Ma lecturothèque, le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir des romans 🙂

Il était une fois un petit bourg niché entre une forêt profonde et des prairies en pente douce.
Au centre de ce bourg, légèrement incliné vers le sud, et où s’alignaient de petits toits couleur pain grillé, il y avait une gare. La mairie, le commissariat de police, la caserne de pompiers et l’école s’agglutinaient un peu plus loin. De prime abord, cette bourgade semblait être tout ce qu’il y avait de plus ordinaire.
Mais si vous l’observiez plus attentivement, vous vous rendriez compte que ce n’était pas tout à fait le cas.
Tout d’abord, des clochettes argentées étaient suspendues à la cime des grands arbres. Il arrivait parfois que celles-ci se missent à tinter, même lorsque le vent ne soufflait pas. Les habitants se regardaient alors les uns les autres en souriant :
« Tiens, tiens ! La petite Kiki a encore trébuché ! »

Kiki la petite sorcière – Eiko Kadono

A 13 ans, les jeunes sorcières doivent quitter leur famille pour entreprendre un voyage d’initiation dans une ville où leurs semblables n’existent pas encore. Kiki s’installe dans une ville portuaire et, comme elle n’a pas de pouvoir particulier, elle monte son propre service de livraison volant. Une histoire qui présente le quotidien comme une aventure exaltante.

La chronique du premier tome de Kiki la petite sorcière est disponible sur le blog à cette adresse 🙂

Une réflexion sur “Premières lignes #03

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s