Les Enquêtes de Cormoran Strike – Tome 3 – La Carrière du Mal – Robert Galbraith

Lorsque Robin Ellacott reçoit ce jour-là un mystérieux colis, elle est loin de se douter de la vision d’horreur qui l’attend : la jambe tranchée d’une femme.

Son patron, le détective privé Cormoran Strike, est moins surpris qu’elle, mais tout aussi inquiet. Qui est l’expéditeur de ce paquet macabre ? Quatre noms viennent aussitôt à l’esprit de Strike, surgis de son propre passé. Quatre individus capables les uns comme les autres, il le sait, des plus violentes atrocités.

Les enquêteurs de la police en charge du dossier ne tardent pas à choisir leur suspect idéal – mais Strike, persuadé qu’ils font fausse route, décide de prendre lui-même les choses en main. Avec l’aide de Robin, il plonge dans le monde pervers et ténébreux des trois autres coupables potentiels. Mais le temps leur est compté, car de nouveaux crimes font bientôt surface, toujours plus terrifiants…

Je n’aurai pas mis longtemps à me décider à lire le troisième tome des aventures de Cormoran Strike, je trouve que Robert Galbraith alias JK Rowling a fait un excellent boulot dans L’Appel du Coucou et Le Ver à Soie, et j’étais curieuse de voir l’évolution qu’elle allait donner à Strike et Robin. Je dois avouer que même si je trouvais les deux premiers tomes plutôt captivant à lire, JK Rowling passe vraiment à un autre niveau avec La Carrière du Mal. J’étais attachée à Strike et à Robin avant ma lecture, je n’ai eu qu’une envie en refermant le livre, c’était de lire la suite. Cela devrait être interdit de terminer un roman de cette façon 😅

« Vous connaissez quatre hommes susceptibles de vous envoyer une jambe coupée ? Quatre ? »

Le roman comme de façon somme tout classique ou presque, puisque Strike et Robin se retrouvent, bien malgré eux, mêlés à une sombre histoire de meurtre. JK Rowling garde le format « un crime, une enquête », sauf que cette fois, ils ne sont pas les détectives qui enquêtent pour un client. En effet, ils sont directement visés par le meurtrier. Ce qui nous permet une plongée dans le passée, fort intéressante, de Strike et de Robin, cela nous permet de mieux les comprendre et de mieux apprécier leur évolution. Le passé de Strike avait déjà été évoqué dans les tomes précédents mais celui-ci est largement approfondi, et comme d’habitude JK Rowling n’y va pas avec le dos de la main morte avec les protagonistes ayant côtoyés Strike par le passé, alors oui, ils sont tous suspects dans cette histoire de meurtre mais ils sont tous monstrueux intérieurement et extérieurement. Une nouvelle fois, aucun défaut physique n’est pas passé sous silence, ce qui rend les suspects encore plus détestables. Cela permet aussi de montrer du doigts les faiblesses de Strike, il a des regrets et rancœurs, il est en colère. Sa relation avec Robin est de plus en plus floue et trouble, aucun des deux ne sait comment se placer par rapport à l’autre. Strike sent que Robin est en danger et il n’hésite à devenir quelque peu paranoïaque avec elle, il la surprotège au grand désespoir de cette dernière qui ne comprend pas vraiment pourquoi, à moins que cela ne soit lié à son passé qu’elle a lui a enfin révélé.

Ouais, ça aurait tout changé, dit Strike. Tu aurais pu recoller la tête sur le corps et elle serait en pleine forme maintenant.

Robin, quant à elle, est en proie au doute permanent concernant son prochain mariage avec Matthew. J’avoue que mes doigts me démangeaient sévèrement de mettre quelques claques à ce cher Matthew. Alors qu’elle avait été épargnée dans les deux précédents tomes, cette fois Robin souffre et se questionne. Et moi, je suis quelque peu énervée de la voir s’enfermer dans une relation toxique avec Matthew, il ne fait que la critiquer, ils ne font que se disputer… Je comprends qu’il n’est pas facile de tirer un trait sur un longue relation surtout quand le mariage doit bientôt être célébré, mais j’ai eu du mal à comprendre que Robin s’obstine à s’enfermer avec une personne qui ne la soutient pas. Matthew est d’une mesquinerie sans nom et n’hésite pas à utiliser de vils coups bas pour arriver à ses fins. J’avais juste envie de secouer Robin pour qu’elle ouvre les yeux. Mais elle reste un personnage que j’aime beaucoup avec ses forces et ses faiblesses.

La relation entre Strike et Robin est vraiment le gros point fort de ce roman. Strike se fixe une ligne rouge à ne surtout pas franchir, je sens bien l’affection qu’il a pour elle mais il la garde à distance. Est-ce pour la protéger elle ? Se protéger lui ? Ou les deux ? Strike sort tout de même d’une longue relation option montagnes russes avec la délicieuse Charlotte qui l’a continuellement malmené. En fait, Strike, c’est un gros nounours à qui il ne faut pas chercher de noises sinon il s’énerve.

Strike fila droit vers le bar où un écriteau annonçait : « tout client surpris à se masturber sera expulser. »

La nouveauté dans ce roman et qui n’est pas négligeable, c’est le fait d’avoir le point de vue du tueur. Le côté psychotique de ce dernier s’en retrouve démultiplié, c’est glauque, macabre mais essentiel pour rendre le roman encore plus sombre. Dès le départ, Strike est persuadé que le coupable est lié à son passé et trois suspects lui viennent à l’esprit. Les trois enquêtes parallèles sont bien menées et j’avoue que le tueur a régulièrement changé d’identité au fil de ma lecture et des indices dévoilés par l’autrice. Il faut reconnaître que les trois profils étaient similaires, semant ainsi le trouble pour le lecteur.

J’ai littéralement dévoré ce tome, j’ai trouvé que l’équilibre entre l’enquête et psychologie des personnages est bien dosé. Passionnant et addictif pour ma part… Je n’ai qu’une envie c’est de me lancer dans la lecture du 4ème tome 😁

Note : 5 sur 5.

Une réflexion sur “Les Enquêtes de Cormoran Strike – Tome 3 – La Carrière du Mal – Robert Galbraith

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s