Le Paris des merveilles – Tome 2 – L’Élixir d’Oubli – Pierre Pevel

PARIS, DEBUT DU XXe SIECLE.

Dans un Paris de la Belle Époque où se côtoient gnomes, dryades, chats-ailés et arbres enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, membre reconnu d’un club de gentlemen magiciens, est sur une nouvelle affaire de meurtre. La victime est un antiquaire apparemment sans histoires, mais l’enquête du mage le conduit à un nom que beaucoup redoutent : Giacomo Nero. Cet ambitieux mage noir pourrait bien être mêlé à une intrigue trouvant ses origines à l’époque de la Régence. En ce temps-là, Griffont était le chevalier de Castelgriffe. Érudit désinvolte et mage libertin, il s’apprêtait à affronter une société secrète et, ce faisant, collaborait pour la première fois avec une certaine baronne de Saint-Gil. Cependant, révéler aujourd’hui les secrets du siècle passé pourrait bien éveiller un conflit s’étendant jusqu’à l’OutreMonde…

BIENVENUE DANS LE PARIS DES MERVEILLES.

Après un premier tome qui m’avait largement séduite par son univers, ses intrigues et ses personnages, je me replonge avec délice dans le Paris des Merveilles de Pierre Pevel. Je retrouve avec bonheur ce cher Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du cercle du Cyan, et la Baronne Isabel de Saint-Gil dans les nouvelles aventures et je me demande bien dans quel pétrin ils vont réussir à magistralement se fourrer, et comment ils vont réussir à s’en sortir.

L’histoire se situe quelques mois après Les Enchantements d’Ambremer, et bien évidemment, alors qu’il n’avait rien demandé, alors que tout commence par une affaire d’esprits frappeurs, Griffont se retrouve mêlé à une affaire de meurtre. On a le talent pour s’attirer des ennuis ou, on ne l’a pas… Griffont le possède, et c’est indéniable 😆 Ce second tome permet aussi d’introduire de nouvelles créatures qui m’a furieusement rappelé un dessin animé de mon enfance… Oui, mais lequel ? 😁 J’ai trouvé ces nouvelles créatures fort sympathiques et j’ai beaucoup aimé leur petite communauté. Et, Griffont ayant négocié avec le Vénérable Septimus, ce dernier se tourne vers lui lorsque sa fille est empoisonnée avec un poison marqué de magie noire. A partir de ce moment-là, Pierre Pevel déroule tranquillement son intrigue et propose des climax que je n’ai pas forcément vu venir… Et suite à ce climax, Pevel propose une plongée dans le passé, au XVIIIème siècle, qui permet d’en apprendre plus sur Griffont, Isabel, leur rencontre, la création des cercles de mages, et une enquête dans l’enquête qui n’en pas vraiment une… Car tout est lié, même si parfois, je trouve que les points de convergence peuvent être capillotractés.
Je trouve fort agréable la manière qu’a Pierre Pevel de mêler les personnages réels, fictifs ou littéraires, et de les plonger avec une aisance incroyable dans son univers et de les faire interagir avec ses personnages sans que cela fasse étrange. Griffont et Isabel sont toujours le gros points forts du livre… Leur relation est affectueuse, taquine, passionnée et saupoudrée d’une certaine jalousie. Même s’ils sont réellement attachés l’un à l’autre, ils n’hésitent pas à se jouer des sales tours pour éloigner un esprit trop perspicaces ascendance fouinage.

Ce que je pourrais reprocher à ce tome, c’est une intrigue complexe et capillotracté, et je ne suis pas sûre que c’était nécessaire de faire aussi alambiqué. Une construction d’intrigue, qui est au final, très similaire au tome 1. Et, un tome 1 et 2, trop indépendant niveau histoire. J’aurais aimé que les deux livres soient un peu plus liés, j’ai eu cette impression que l’on pouvait lire le tome 2 sans lire le tome 1 puisque les principaux éléments étaient de nouveau présentés ou décrits. Et je trouve ça un peu dommage, j’aurais vraiment aimé un peu plus de liants 🙂
Néanmoins, la plume de Pierre Pevel est toujours aussi agréable à lire, c’est drôle, dynamique et fluide.

Malgré les quelques reproches, j’ai passé un très chouette moment lecture dans le Paris des Merveilles et j’enchaîne directement sur le tome 3. 😃

Note : 4 sur 5.

2 réflexions sur “Le Paris des merveilles – Tome 2 – L’Élixir d’Oubli – Pierre Pevel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s