Mes lectures du mois d’Octobre

En ce mois d’Octobre, je me suis quelques claques pour me motiver à tenir mon objectif de lire un manga par jour dans l’optique de faire descendre ma PAL… J’avais beaucoup de séries qui traînaient sur mes étagères dont certaines qui étaient terminées, il était grand temps de les lire pour les ranger. De facto, j’ai lu un peu mois de romans, j’en reviendrai presque à regretter l’heure et demi que je perdais dans les transports en commun, ou pas 😅

Côté roman, j’ai lu une série d’Eloisa James, j’ai bien aimé les deux premiers tomes mois les deux derniers. Je me suis aussi procuré le dernier JK Rowling ainsi que le roman qui a inspiré Miyazaki pour Le Voyage de Chihiro.

Et j’ai vu…

… Beaucoup de films 😁 En ce mois d’Octobre, je vais rituellement traîner ma carcasse aux Utopiales, le festival international de science-fiction qui se déroule à Nantes. Après une année blanche, cela fait du bien de retrouver le festival même si j’ai trouvé la programmation un poil faiblarde par rapport aux éditions précédentes. Non mais, quelle idée de caser Alerte et Contagion dans le programme de la rétrospective, pas du tout anxiogène 😅 D’habitude, je découvre toujours des pépites avec la rétrospective, cette année, j’ai trouvé la programmation plus mainstream, du coup, je n’ai vu que Métropolis. De même, je n’ai pas réussi à voir la moitié des films en compétition à cause de soucis logistiques 🙄 Mais, j’ai réussi à voir ceux qui m’intéressait ou m’intriguait le plus.

Mourir peut attendre

J’ai fait une grosse erreur en allant ce James Bond, c’est de ne pas avoir pris le temps de revoir Spectre avant 😅 Du coup, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le film, il y avait pas mal de choses que j’avais totalement zappé. Malgré tout, ça reste un bon James Bond, même si je pourrais lui reprocher un petit côté « best of ». Big up à Paloma, meilleur perso ever 😆 Par contre, j’ai toujours autant de mal avec Léa Seydoux 😑 La fin est logique mais je n’ai pas adhéré à celle-ci 🙂

Dune

J’avoue tout, je n’ai pas lu Dune 😆 Voilà, c’est dit… J’ai énormément de mal à lire la SF 🤷‍♀️ Il y a fort longtemps, j’avais vu l’adaptation signée Lynch mais je n’en garde pas un souvenir impérissable. Bref, j’ai beaucoup aimé le film, je le trouve équilibré entre action, trahison, complot et voyage initiatique. Alors oui, il y a beaucoup de scènes contemplatives mais je trouve qu’elles servent à montrer le parcours et l’évolution de Paul. La suite en 2024, si tout se passe bien 🤞

Belle

J’avais énormément d’attente concernant ce film qui propose une relecture très moderne du conte de La Belle et la Bête. Je n’ai pas été déçue, visuellement il est très beau, de nombreux thèmes comme le deuil et le reconstruction de soi sont abordés, il mêle habilement humour, mélancolie et optimiste… Et la bande originale est top ❤

Grand prix du jury 2021

Beyond the infinite two minutes

Pour ce film, je n’attendais pas grand chose, j’ai été voir parce que le synopsis m’intriguait et qu’il était sélectionné en compétition officielle. Et une vraie bonne surprise, le film est un plan séquence de 70min entièrement tourné avec un téléphone portable. Le thème de la boucle temporelle y est très bien abordée, c’est drôle, étonnant et maîtrisé. Une vraie découverte ❤

Prix public 2021

The Spine of Night

Je n’avais pas prévu d’aller voir ce film, j’ai l’ai rajouté en dernière minute dans ma programmation. Et je dois dire que je ne sais pas trop quoi en penser 😅 C’est un film d’animation d’un studio indépendant, on sent le manque de moyen par rapport à ce que d’autres studios peuvent proposer. L’histoire est intéressante et tout comme les choix scénaristiques. Visuellement, j’avais juste l’impression d’être devant un dessin animé des années 80 avec des arrière plans hyper chouette.

Metropolis

Je n’avais jamais vu ce qui est considéré comme LE chef d’œuvre du film de science-fiction. Metropolis est d’ailleurs le premier film inscrit au patrimoine de l’Unesco. Le film a connu une histoire compliquée car rapidement amputé de nombreuses minutes et remonté, il aura fallu attendre quasiment 80 ans pour voir une version quasi-complète du film telle que l’avait imaginée le réalisateur. Je ne vais pas mentir 2h30 de film muet, c’est très très très long, mais je ne peux nier la portée sociale et politique ainsi que son impact sur la culture populaire. Une œuvre fondatrice !

Prisoners of the Ghostland

Un seul mot est venu à mon esprit à la fin de la projection et c’est « Japooooon !!!! » Le film est totalement barré, frappé, coloré et WTF. Presque un OVNI tellement je me demandais ce que j’étais en train de regarder et quelle pouvait bien être l’histoire racontée par le film. Je trouve ce genre de film très clivant et soit on aime soit on aime pas. J’ai bien aimé grâce à la mise en scène très léchées et des scènes de combats hyper bien chorégraphiées.

9 réflexions sur “Mes lectures du mois d’Octobre

    • Ma PAL est effectivement bien descendue… Il doit m’en rester entre 20 et 25 actuellement avant de reprendre du poil de la bête avec les sorties de novembre… L’éternel recommencement 😂
      J’aime beaucoup la plume d’Eloisa James 🙂
      Beau mois de novembre à toi 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s