Les Nuits de Douvres – Tome 1 – Une valse à deux temps – Kelly Bowen

August Faulkner, duc de Holloway, envisage pour sa jeune sœur Anne un avenir idéal, c’est-à-dire un brillant mariage. Aussi tombe-t-il des nues lorsqu’il apprend que sa cadette s’est enfuie à Douvres pour suivre les cours d’été de l’institut Haverhall. Toutes affaires cessantes, August se rend là-bas pour faire acte d’autorité. Il va se heurter à la détermination d’Anne et à celle de Mlle Clara Hayward, la directrice de l’établissement. Une érudite qui professe de détestables idées féministes, mais dont la beauté ne cesse de l’obséder…

Je continue ma découverte des romances historiques et diable que le choix est immense. Difficile pour moi de choisir un titre et/ou série, il y a tellement de romans qui me tentent et comme je suis une éternelle indécise, la liste des livres que j’ai envie de lire s’allonge, s’allonge, s’allonge, s’allonge de façon fort dramatiquement dramatique… :mrgreen: Après avoir lu des multitudes de résumés, mon choix se porte sur une trilogie de Kelly Bowen, Les Nuits de Douvres, le fait que l’histoire ne se passe pas à Londres mais soit délocalisée à Douvres m’a grandement intéressé.

L’intrigue se déroule en 1829 avec la contrebande en toile de fond, c’est léger dans ce tome mais je suppose que cela sera mis plus en avant dans les tomes suivants.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est l’héroïne qui est définitivement une féministe progressiste, à cette époque, ça ne devait pas courir les rues. C’était plutôt la courses au bal pour trouver un mari riche et titré. Clara est directrice d’un établissement pour jeunes filles très côté, mais elle propose aussi des sessions estivales à quelques rares élues à Douvres. Et je comprends vite pourquoi, elle délocalise ses cours aussi loin de Londres. J’aime le personnage de Clara, elle est audacieuse, intelligente et coriace. Clara considère que les femmes ne devraient pas être limitées dans leur rêve à cause de leur sexe, selon elle, les femmes peuvent être aussi bien chirurgien qu’avocate ou professeur dans une université prestigieuse. Elle n’hésite à affirmer ses opinions même face à un August qu’elle laisse parfois pantois. Je l’ai quelquefois trouvé un peu injuste envers August, elle lui coupe parfois la parole alors qu’il souhaite lui parler de choses importantes.

August est un héros plus classique mais contrairement à beaucoup de ses semblables aristocrates, il travaille et développe ardemment sa fortune. Sa plus grande peur c’est de manquer d’argent et ne plus arriver à subvenir au besoin d’Anne, sa petit sœur. Rare sont les personnes à connaitre l’étendue de la fortune du duc d’Holloway car il prend bien soin à investir son argent via des sociétés prête nom. Son passé a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, il est implacable en affaire. Il évolue tranquillement au contact de Clara et fini par accepter que sa sœur n’est pas une petite fille fragile qu’il faut enfermer dans une cage dorée.

J’ai aimé le personnage d’Anne et je trouve dommage qu’elle ne soit pas plus développée ou qu’il n’y ait pas un livre qui lui soit consacré car elle a un sacrée caractère et elle sait ce qu’elle veut.

J’ai passé un chouette moment de lecture et j’espère que la suite sera à la hauteur.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s